sandrinedacosta I maternité

Photographe familles et maternité lumineuses à Montpellier

Travailler en séance photo avec un bébé : mes valeurs

J’ai découvert il y a quelques semaines le collectif Pygmalion.

Le Collectif Pygmalion est né au printemps 2020. L’objectif est de mettre en avant le maternage proximal à travers le travail de photographes professionnels. Leurs images reflètent ces valeurs en illustrant l’allaitement long, le portage, le cododo, l’attachement parental, le peau-à-peau, l’accouchement physiologique, la diversification menée par l’enfant ou la motricité libre.

Source : Le collectif Pygmalion

En découvrant ce collectif, j’ai immédiatement était touchée par la démarche et j’ai envie de vous partager la charte à laquelle j’adhère à 100%.

Loin des séances très populaires du posing, je vous propose des séances photo à Montpellier et aux alentours en lumière naturelle ou le maternage proximal est valorisé. J’ai à cœur d’offrir des images authentiques. Des images qui reflètent en douceur ces moments éphémères et puissants tel que l’allaitement, le peau à peau et votre quotidien.

 

La charte du Collectif Pygmalion 

 

  • Le bien-être du nouveau-né : il reste en priorité en contact avec ses parents sans être manipulé par le photographe. La satisfaction de ses besoins est essentielle.
  • Le respect des rythmes du bébé : il est photographié tant dans ses phases de sommeil que d’éveil ainsi que durant ses temps de repas (allaitement ou biberon), sans chercher à intervenir sur ceux-ci.
  • Le soutien à l’allaitement : l’enfant est libre de téter aussi souvent et aussi longtemps qu’il en a besoin. Le photographe ne conseillera pas d’utiliser une tétine.
  • Le naturel des images : les photographies réalisées sont représentatives de la réalité.
  • La bienveillance envers l’enfant : à tout âge, l’enfant est accueilli par le photographe avec bienveillance, sans contrainte. Il est libre de sourire ou non, de regarder l’objectif ou de lui tourner le dos, de parler, chanter ou rester silencieux… Il peut demander à arrêter d’être pris en photo, faire une pause pour jouer, manger ou s’éloigner.
  • L’acceptation des choix parentaux : aucun jugement de valeur n’est émis par le photographe
  • Le respect de la physiologie de l’accouchement : les photographes d’accouchement s’engagent à prendre connaissance des besoins physiologiques et à ne pas intervenir dans le processus naturel. Leur travail doit se faire dans une discrétion totale afin de préserver l’intimité nécessaire au bon déroulement hormonal de la naissance.
 
Si cette démarche vous parle, n’hésitez pas à m’écrire. Pour découvrir le site du collectif, c’est par ici : Collectif Pygmalion

 

 

Parlez-moi de vous

Remplissez le formulaire ci-dessous et je reviens vers vous.

* Champs obligatoires